Luz Blanco is a French artist based in Paris. She has spent much of her life abroad, particularly Istanbul and Lisbon.

 

Her drawings, photography, and installations explore the potential for dialogue between erasure, memory, and forgetting. Her works invite a metaphorical approach to the notion of “soft error”: the type of mistake that poses no threat to the system that produced it. Luz relies on an extensive drawing process to depict the underpinnings and mechanical disruptions of image and text, propelling the viewer into a veritable archeology of memory. Just as historical and personal memories are intrinsically fragile, her images are haunted by their own disappearance. Her goal: to capture and preserve what remains, however faint the traces. 

(Translation : Ellen H. Mitchell)

You can read the catalogue of her last exhibition by clicking HERE.

           - - - - - - - - - - - - - - - -

Luz Blanco est une artiste française parisienne. Elle a vécu de nombreuses années à l'étranger, particulièrement à Istanbul et Lisbonne. 

 

Ses oeuvres: dessins, photographies et installations, explorent la possibilité d’un dialogue entre effacement, mémoire et oubli.

Elles invitent le spectateur à aborder métaphoriquement la notion de "Soft Error" terme qui renvoie à un type d’erreur qui ne met pas en danger le système qui l’a vu naître. À travers un long processus de dessin, Luz retranscrit des images et textes avec leurs trames et perturbations mécaniques, afin d’explorer la notion de vulnérabilité et de fragilité des signes. Ses travaux nous plongent dans une sorte d’archéologie de la mémoire. Ses images sont hantées par leur disparition de la même manière qu’une mémoire historique ou personnelle est intrinsèquement fragile... Son but : retracer leurs vestiges pour éviter qu’elles ne s’envolent définitivement, tout en admettant que ce ne sont que des traces. 

Vous pouvez consulter le catalogue de sa dernière exposition en cliquant ici : HERE.